Se promener dans la forêt d’Analalava

Lors de votre escapade à Foulpointe, la forêt d’Analalava compte parmi les endroits magnifiques à ne pas rater. Situé à environ 7km du centre-ville de Tamatave, cette zone protégée recèle une faune et une flore riche et endémique. Une visite dans cette forêt vous permettrait d’oublier les tumultes de la vie citadine. Pour mieux connaître les particularités de la forêt, poursuivez la lecture.

Présentation de la forêt d’Analalava

Pour échapper aux routines et stress du quotidien, s’immerger au sein de la forêt d’Analalava serait une aventure captivante. Elle est éloignée des grandes affluences de touristes. Cette réserve s’étale sur une surface d’environ 229 ha et recèle une grande richesse naturelle.

La gestion de la réserve est à la charge d’une association communautaire locale appelée Velonala signifiant forêt vivante collaborant avec l’ONG Missouri Botanical Garden. La collaboration vise essentiellement à booster le potentiel touristique du site et de conserver la biodiversité locale ainsi que les conditions de vie de la communauté locale.

Ainsi, la balade au sein de la Réserve vous permet d’apporter votre contribution dans le développement de la localité que ce soit sur le plan social ou économique. Aussi, cela renforce la préservation de la biodiversité qui y règne. Tout en se ressourçant, vous apportez de l’aide à la communauté locale et à la nature.

Richesse faunique et floristique

La réserve constitue une forêt humide de basse altitude. Comme toutes les attractions des différentes îles du trapèze des Mascareignes, la forêt d’Analalava se distingue par la présence de cinq espèces de lémuriens. Les amoureux des oiseaux auront leur part de bonheur puisqu’une cinquantaine d’oiseaux vivent dans le site d’Analalava. Sont aussi répertoriés des reptiles, des amphibiens, et des micromammifères.

Par ailleurs, la réserve constitue l’un des endroits uniques regorgeant d’espèces de chauve-souris à Madagascar. Pour pouvoir effectuer une exploration durant la nuit et rencontrer les différents animaux nocturnes, la meilleure option serait de louer des bungalows situés dans la réserve. Cela laisserait un souvenir inoubliable.

Quant à la flore, on peut compter aux environs de 350 espèces de plantes ainsi qu’une multitude de palmiers endémiques. Pour plus de précision, aux environs de 25 espèces de palmiers sont menacés de disparitions. Il n’y a rien d’idéal que de partir en excursion en forêt le matin et se détendre sur la plage le reste de la journée.

Autres activités autour de la forêt

Même si votre objectif est de parcourir la forêt d’Analalava, ce serait intéressant de parcourir les autres attractions touristiques. En l’occurrence, à Foulpointe, vous pourrez visiter le Manda Fort, un vestige historique datant de l’époque du Roi Radama I. La structure et l’esthétique du mur sont originales et merveilleuses. Elles comprennent notamment de pierres et de poudres de corail.

Aussi, pour pouvoir côtoyer les locaux, vous pouvez essayer de vous lever tôt et regarder le retour des pêcheurs au petit matin. Des groupes de femmes y seront présentes pour attendre les hommes qui sont partis pêcher. Cela vous permettrait d’observer les pratiques et modes de vies de la population locale. C’est aussi l’occasion de profiter de l’air frais du bord de la mer.